Articles avec #indications courantes - gemmo et he tag

Publié le 9 Mai 2016

A la veille d'un long week end chargé je me retrouve avec une chique sur la machoire du bas dûe à une carie dans une molaire qui me fait ressembler à Elephant woman et qui fait mal,  donc là je me dis qu'est ce que je fais ?

Et bien comme d'habitude je vais chercher mes huiles essentielles et je me concocte un petit mélange d'huile essentielle de giroflier, de menthe poivrée, d'eucalyptus citronné et de poivre noir.

Leur principale indication à toutes étant d'être anti inflammatoire.

J'ai mis ça dans un petit roll et je me suis massée 4X par jour avec ce petit mélange et en 24h la chique a diminué, 48h il n'y avait plus rien...

Encore une fois la preuve de l'efficacité de l'aromathérapie...

Attention cependant si vous avez la peau sensible, dans ce cas diluez ce mélange dans un peu d'huile végétale pour éviter que cela n'agresse votre peau et évidemment consultez votre dentiste mais dans l'urgence je vous assure que ce petit mélange m'a sauvé la mise...

 

 

 

Huiles essentielles et douleurs dentaires

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 12 Février 2014

Quelle que soit la méthode utilisée pour la méditation, ce n'est pas toujours facile surtout lorsqu'on débute. On s'agite, on s'énerve, on a mal  au dos, les pensées affluent comme jamais...
Pour se donner un petit coup de pouce il est intéressant de faire appel aux huiles essentielles.
Il en existe de nombreuses qui favorisent la concentration et calme cette agitation incessante. De plus le simple fait de respirer les huiles apaise l'esprit.

Celle que j'aime le plus est l'encens, elle détend et favorise l'introspection.
Si vous aimez les agrumes, l'orange douce, le petit grain bigarade, la bergamote.
Si le côté fleuri vous attire essayez la lavande vraie, l'ylang ylang, la rose de Damas, le géranium, la camomille noble. Se sont toutes des huiles qui agissent directement sur le système nerveux.
Le pin sylvestre ou encore l'épinette noire vous aideront à vous recentrer et garder une verticalité pendant votre méditation.
 Massez le plexus solaire avec 2 ou 3 gouttes d'huiles essentielles, vous pouvez mélanger 2 huiles essentielles si vous le souhaitez.
Si vous avez la peau fragile n'hésitez pas à diluer les huiles essentielles dans de l'huile végétale.
Bon voyage...

  

 

 

meditation1.jpg


Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 23 Janvier 2014

La gastro est totalement d'actualité, très pénible elle vous épuise en un rien de temps avec son cortège de symptômes : perte d'appétit, soif intense, vomissements, spasmes, coliques, crampes abdominales, frissons, fièvre, diarrhées etc...
Voici quelques indications naturelles pour vous sortir de la gastro.
Bien sur boire beaucoup en cas de diarrhées notamment l'eau de cuisson du riz, tout simplement très efficace, éliminer totalement laitages et crudités. Vous pouvez malgré tout manger des pommes si elles sont râpées.
Vous pouvez boire également des infusions de thym et de fenouil qui va stimuler vos systèmes de défense immunitaire, soulager les spasmes intestinaux et lutter contre le virus.
En gemmothérapie, le réflexe est le noyer qui restaurer la flore intestinale et le cassis pour ses vertus anti-inflammatoires.
Prendre du charbon végétal, cependant si vous avez un traitement allopathique la prise doit être éloignée d'au moins deux heures sous peine d'en réduire l'efficacité, je pense notamment à la contraception.
En aromathérapie le thym à thujanol, la cannelle de Chine, le basilic exotique, la menthe poivrée pour lutter contre les nausées et la sarriette. Cependant cette dernière n'est à utiliser que si vraiment vous sentez que ça traîne, c'est une huile vraiment très puissante.
Pensez à augmenter les doses de vitamines A, C et E, et prendre des oligoéléments cuivre-or-argent.
Et puis surtout si vous avez tendance à attraper tout ce qui traîne et notamment la gastro, il est important de se reposer et de garder le lit. Conseil qui semble souvent totalement impossible mais qui est vraiment essentiel pour retrouver un bon état de santé.

Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.



Riz_de_Camargue_-_3_couleurs.jpg

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 28 Décembre 2013

On entend souvent parler de candidoses, de dermaphytoses connues sous le terme général de mycoses. Il s'agit d'infections couramment rencontrées, cela va de la mycose interdigitale, buccale (le muguet), vaginale, digestive, elles se faufilent aussi au niveau des ongles, du cuir chevelu (teigne). Se sont des champignons qui sont responsables de ces mycoses résultat, ça gratte, ça pique, ça désquame de partout enfin bref c'est une vraie galère quand cette petite chose s'infiltre dans votre organisme. L'allopathie règle bien le problème en cas de crise, mais ne traite pas sur le long terme.
Les huiles essentielles traitent bien les mycoses, elles sont nombreuses à posséder des propriétés antifongiques.
Les mycoses se nourrissent des sucres rapides qu'il faut vraiment éviter pour entamer un bon traitement de fond. Les champignons se modifient en fonction du système immunitaire et lorsqu'on parle du système immunitaire on en revient forcément à la flore intestinale.
Il faut savoir qu'elle abrite près de 400 familles bactériennes et il est donc essentiel de maintenir cet équilibre.
Il est possible de traiter en local, lorsque ce n'est pas trop étendu, mais il est intéressant de donner des huiles essentielles en traitement de fond. L'avantage des huiles essentielles est qu'elles ont une action "antibiotique", en fait je devrais dire "eubiotique" puisqu'elles tuent uniquement les mauvaises bactéries contraitement aux antibiotiques classiques qui exterminent les bonnes comme les mauvaises.
Les huiles essentielles ont cette particularité de permettre aux bonnes bactéries de proliférer, elles sont bifidogènes.

Les huiles essentielles à proporiétés antifongiques : le tea tree, le palmarosa, la lavande aspic, le laurier noble, le thym à thujanol et dans les cas de grandes récidives l'origan compact et la sarriette.

En gemmothérapie il est utile de faire une cure de noyer. Il va restaurer la flore intestinale et assainir l'organisme et la peau.

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 5 Décembre 2013

Concept insaisissable pour la médecine classique, la spasmophilie englobe tellement de symptômes variés et non spécifiques que les patients comme les médecins ont bien du mal à l'identifier. J'ai moi même souffert étant jeune de cette pathologie que je trouve invalidante bien que totalement bénigne.
En pratique il existe une panoplie de symptômes qui laisse la personne dans un état de mal être permanent, des malaises, sensation de ne plus pouvoir respirer, des symptômes musculaires avec fourmillements qui peuvent aller jusqu'à la crise de tétanie, une fatigue matinale, de l'anxiété, des douleurs diffuses, des crampes, des acouphènes, des vertiges, un mauvais sommeil, les palpitations enfin bref autant de manifestations diverses qui laisse le médecin et le patient complètement décontenancés.  (Je tiens à préciser qu'il est judicieux de  consulter son médecin pour faire des examens, afin d'éliminer toute autre pathologie, avant de s'auto-diagnostiquer spasmophile...)

 

Quelles sont donc les solutions ? 

En premier lieu une prise de magnésium est quasi obligatoire mais aussidu calcium, leur taux chutent en cas de stress important et de fatigue.
Le manganèse-cobalt pour le terrain dysneurotonique
Le phosphore pour les contractures musculaires.
Le lithium qui atténue les angoisses.
Voilà pour l'oligothérapie.

En aromathérapie l'estragon fait des merveilles, il calme les manifestations spasmodiques, il apaise les douleurs et l'anxiété.
Il est bien d'avoir sur soi une huile essentielle que l'on aime respirer type lavande vraie, petit grain bigarade, l'orange douce, en prenant le temps de sentir l'huile essentielle cela permet de prendre de grandes inspirations. Très important car les spasmophiles  sont toujours en sous respiration.
   
En gemmothérapie une cure de sapin pectiné est à mettre en place car il aide à fixer le calcium qui a tendance à chuter pendant les crises. Il permet une reminéralisation de l'organisme.
Mais aussi le figuier qui aide à l'endormissement et le tilleul pour récupérer un sommeil réparateur.
L'aubépine car le spasmophile à tendance à la tachycardie.

En phytothérapie on retrouve la valériane, la passiflore, le rhodiola, la mélisse, le griffonia.

Je pense qu'il est aussi essentiel de consulter un thérapeute, le spasmophile est un hypersensible qui a besoin de calmer son corps et son mental.

Le yoga m'a beaucoup aidée pour apprendre à contrôler ces manifestations plus que gênantes. J'ai appris à rééduquer ma respiration, primordial quand on est spasmophile.

Voilà quelques pistes pour sortir de l'enfer de la spasmophilie, j'y suis arrivée pourquoi pas vous...
Pour me contacter essentiellementnaturelle@orange.fr


Spasmophilie

 

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 3 Décembre 2013

Ca y est l'hiver est là avec son lot de rhume, de grippe, de sinusites et les trachéites notamment.
La trachéite est une inflammation de la trachée, elle est épuisante car la toux se fait à vide puisqu'il n'y a pas de glaires, les muscles du thorax font mal.
En aromathérapie le cyprès toujours vert est une bonne réponse à cette inflammation. Il est intéressant d'y associer l'eucalyptus radié car souvent le nez est bouché aussi.
Ces huiles sont à utiliser en massage mais aussi en diffusion.
En gemmothérapie le cassis va redonner de l'énergie au système immunitaire et allié à l'aulne glutineux ils vont agir comme anti-inflammatoires. L'aulne glutineux à tout à fait sa place dans les pathologies ORL car il permet souvent d'éviter que la trachéite ne descende et ne se transforme en bronchite.
Encore et toujours en hiver, de la vitamine C très important.
Du repos... ça semble impossible dans la société actuelle cependant pour retrouver la santé c'est vraiment un élément essentiel.
Si vous souhaitez davantage de renseignements n'hésitez pas à me contacter.



Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 12 Novembre 2013

Qu'elles soient dues à une blessure accidentelle, coups, chutes, accidents, à une brûlure, des problèmes d'acné, de peau en général ou à des suites d'un acte chirurgical, les cicatrices sont souvent longues à soigner mais surtout difficile à supporter si elles sont visibles, notamment sur le visage.
 Il est possible de les atténuer grâce à des soins dermato mais les résultats ne sont pas toujours à la hauteur du budget investi...

Là aussi il est possible d'intervenir avec les huiles essentielles et les huiles végétales.

Nous avons notamment l'huile végétale de rose musquée qui est riche en vitamine A et le millepertuis, cicatrisant, anti-inflammatoire, décongestionnant et antidouleur.
L'huile de macadamia, riche en acide gras essentiels qui est une très bonne restucturante de la peau.

 

Les huiles essentielles comme la lavande aspic, l'hélichryse italienne, la ciste ladanifère, le katafray, le myrte à cinéole, l'encens, le bois de rose pour les petits ont des grandes propriétés cicatrisantes, régénérantes, apaisantes et anti-infectieuses, très utile pour éviter que la plaie ne d'infecte.

La synergie des huiles végétales et essentielles couplées avec des massages réguliers de la cicatrice, pour ne pas qu'elle se raidisse, est vraiment un traitement intéressant afin que la plaie ne laisse pas trop d'empreinte disgracieuse sur la peau.
Si vous n'aimez pas les huiles végétales il est possible de les mélanger à de l'aloé véra, les résultats sont intéressants aussi, mais l'aloé véra est moins nourrisant.

 

Demandez conseil à une personne connaissant bien les huiles essentielles de vous concocter un mélange adapté à votre cicatrice.

Il est important, pour une bonne reconstruction du derme, de soigner sa ciciatrice par l'intérieur notamment en prenant des Oméga 3, de la coenzyme Q10, de la bardane afin d'apporter à l'organisme un maximum de vitamines et d'oligo éléments.

Fotolia_28682412_XS.jpg

 

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 4 Novembre 2013

 
Pathologie qui peut être chronique ou temporaire, elle concerne une majorité de femmes mais des hommes aussi et elle est difficile à vivre.
Elle se traduit par une douleur à la miction, de fréquentes envies d'uriner, d'éventuelles traces de sang dans les urines.
Souvent bactérienne elle est associée à la bactérie Escherichia coli.
Les huiles essentielles sont d'un précieux secours dans le cas de la cystite. Il est possible de proposer une formule pour le massage du bas du ventre à base de camomille noble, de giroflier de gaulthérie couchée et d'épinette noire. Mais aussi l'origan compact à prendre en oléocapsules qui lutte efficacement contre les germes pathogènes.
La gemmothérapie permet quant à elle un nettoyage en profondeur du système urinaire. Des bourgeons comme l'airelle, le cassis, le genévrier sont intéressants à mettre en place pour un traitement de fond.
D'un point de vue énergétique les cystites sont assimilées à un blocage de l'organisme, à une incapacité de lâcher des vieux schémas, des souvenirs anciens.


cystite

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 27 Octobre 2013

Le romarin pour lutter contre le froid
Un foie fatigué, un système circulatoire défaillant ralentissent la production de chaleur de l'organisme. C'est le sang et la lymphe qui se chargent de distribuer cette chaleur dans le corps, à commenc...er par la sphère ORL. Le foie en tant que "radiateur" est un élément fondamental, celui qui génère les calories et dans ce cas la circulation qui nous intéresse est celle de nos artères. Les personnes frileuses doivent soutenir leur système artériel et souvent leur aussi leur activité hépatique.
Le romarin favorise cette distribution calorifique. On peut l'utiliser en infusion ou sous forme de gemmothérapie.
romarin-2-jpg 

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0

Publié le 29 Septembre 2013

Nous voilà repartis pour une année scolaire avec le métro-boulot-dodo, les enfants, les activités etc...
Pour ne pas retomber dans cet état de stress permanent qu'implique la vie de nos jours, il existe quelques solutions simples à mettre en place.
Si vous sentez que vous vous laissez gagner par l'agacement, l'énervement et son cortège de perturbations physiques, palpitations, spasmophilie, migraine...réagissez tout de suite.
En cas de coup de panique soudain lorsqu'on sent que "ça" monte, on peut se servir de l'aromathérapie.

Choisissez une huile essentielle qui vous convient, une lavande, citron, petit grain bigarade, orange douce, l'épinette, le sapin par exemple et...respirez là profondément. Cela vous permettra de réajuster votre respiration. Il est important de prendre soin de sa respiration, nous sommes tous le 3/4 du temps largement en dessous de nos capacités respiratoires. Respirer une huile essentielle nous aide à nous rééquilibrer.

 

En cas de stress les fleurs de Bach nous sont aussi d'un grand secours, notamment le Rescue, remède composé de 5 fleurs qui agit immédiatement sur les émotions.

 

Enfin en gemmothérapie, plusieurs bourgeons peuvent soulager cet état de nervosité.
Le figuier aide à l'endormissement, le tilleul qui permet de récupérer un bonne capacité de sommeil, l'aubépine qui va agir sur le stress qui a tendance à se focaliser sur la sphère cardiaque (palpitations, extrasystoles...), le pommier qui est un sédatif du système nerveux central.

Il est possible aussi d'agir avec des techniques comme le Reiki, le yoga, la sophrologie, la méditation... entre autre.
Et bien sur la pratique d'une activité physique extérieure est très importante, mais ça je vous en reparlerai...

stress-curve.png 

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Indications courantes - gemmo et HE

Repost0