Publié le 9 Décembre 2019

Le Bol d’air Jacquier®, une oxygénation sans risque radicalaire, en accord avec la nature. Une attitude responsable pour prendre en main notre état général et préserver notre vitalité. Avec le Bol d’air Jacquier®, respirons la santé ! Fatigue, mal - être... Les premiers effets du manque d’oxygénation cellulaire se ressentent au niveau de notre humeur, de notre capacité d’attention ou de mémorisation et de notre vitalité.

Arrivent ensuite un affaiblissement général et la perte de nos capacités de défenses naturelles. Pollution, stress et vieillissement entraînent l’hypoxie - le manque d’oxygène de la cellule.

Quand l’hypoxie s’installe, il devient indispensable de créer les conditions d’une meilleure oxygénation cellulaire. Le plus efficace sera de bien utiliser l’oxygène que nous respirons, de l’assimiler correctement, de le rendre bio disponible, sans créer d’hyper oxygénation. Le Bol d’air Jacquier® transforme les pinènes issus de la résine de pin des Landes (Orésine®) en super transporteurs d’oxygène. Une méthode ingénieuse pour capter en quelques minutes, au quotidien ou par cure s répétées, la force des forêts de pins.

Une brève inhalation via le Bol d’air® initie un processus de régénération, protège de la sous oxygénation pendant plusieurs heures et augmente nos capacités de défenses anti - radicalaires (ne pas confondre avec un produit anti radicalaire, qui supprime aussi les radicaux libres indispensables).

Cette méthode unique et puissante, développée par le Laboratoire Holiste, améliorant l’oxygénation tissulaire de façon simple, peu contraignante, sans hyper oxygénation et sans risques radicalaires, est un formidable potentiel d’avenir serein.

Tout le monde, à tout âge, peut bénéficier des bienfaits du Bol d’air Jacquier® ! Son utilisation traditionnelle est aujourd’hui soutenue par de nombreux travaux scientifiques modernes et plus de 60 ans d’expérience.

Le Bol d'air Jacquier® ne génère pas d’oxygène, n’est ni un diffuseur d’huiles essentielles ni un ioniseur d’air. Il s’agit d’un complément respiratoire qui ne remplace pas les traitements en cours, lesquels ne doivent pas être arrêtés sans avis médical. Rappel des précautions : comme pour toutes les Huiles Essentielles, le Bol d’air® ne peut pas être utilisé auprès des enfants de moins de 36 mois ni par les femmes enceintes et allaitantes. Holiste® -

Parce que l’être humain nous passionne, les valeurs de confiance et de respect qui nous relient à vous sont notre priorité.

 

Bol d'air Jacquier
Bol d'air Jacquier
Bol d'air Jacquier
Bol d'air Jacquier

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Repost0

Publié le 13 Mars 2019

Connue depuis longtemps par les anciens qui se servaient de la myrtille comme teinture on la connait également pour fabriquer vins, confitures, préparations alimentaires et médicinales. Elle était utilisée notamment comme anti diarrhéique.

L'action du myrtillier en bourgeon est voisine botaniquement de l'airelle. Le bourgeon de myrtillier à une action sur le diabète grâce à la myrtilline qui est considérée comme une insuline végétale. Il protège le pancréas très vascularisé.

Il a une belle action antiseptique en cas d'infections urinaires, elle aide à éliminer les pierres au niveau rénale.

Utile comme désinfectant intestinal, il agit comme anti-oxydant et anti-inflammatoires dans les gastro-duodénites, les gingivites et les ulcères gastro intestinaux.

Au niveau oculaire il favorise la microcirculation capillaire et renforce les parois des vaisseaux sanguins. il est donc doublement indiqué en cas de diabète pour éviter ou retarder les gangrènes et autres effets secondaires de cette maladie.
Il est exceptionnel pour tous les problèmes oculaires. Faire régulièrement des cures si vous travailler sur ordinateur.

Elle protège les tissus en apportant des vitamines A, B, C et P et possède une concentration importante en tanins.

( https://www.biogemm.fr/boutique/troubles-lies-a-la-feminite/myrtillier-macerat/

Source, P.Andrianne, Drs Ledoux et Guéniot)

Vous trouverez ci-dessous une séance yoga des yeux : 
 

Il est évident que cet article ne remplace en rien la consultation chez votre médecin, mais est donné à titre informatif.

 

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Les bourgeons unitaires

Repost0

Publié le 13 Février 2019

Pour avoir un hydrolat de citron de qualité il faut que le fruit soit distillé entier. Ce qui n'est pas toujours le cas car souvent il s'agit d'une distillation des zestes avec rajout d'huiles essentielles. Il doit faire l'objet d'une distillation lente et douce pour en sublimer toutes les propriétés.

Caractéristiques de l'hydrolat :

  • Odeur : l'odeur du citron pressé mais plus douce, c'est une fragrance fruitée.
  • Saveur : légèrement acidulée
  • pH : 5 à 7 

 

L'hydrolat de citron est un très bon antibactérien. Anti-asthénique. Inclure cet hydrolat dans votre eau pour vous assurer une meilleure digestion.

En spray pour des jambes légères associé à de l'huile végétale de calophylle et autres huiles essentielles adaptées.

Pour l'hygiène buccale en bain de bouche.

Pour un effet bonne mine en cosméto.

Astringent il resserre les pores de la peau, il est également purifiant et nettoyant.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les hydrolats et la synergie avec les huiles essentielles et végétales, je vous propose des ateliers à Thionville et La Maxe. Nous détaillerons quelques hydrolats et huiles végétales et je vous donnerai des recettes simples à mettre en place chez soi.

 

 

 

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Hydrolats

Repost0

Publié le 13 Février 2019

Caractéristiques de l'hydrolat : 

  • Odeur : fleurie, quelques notes du parfum de la rose
  • Saveur : douce et fraîche
  • pH : 3.5 à 5

Composition biochimique : alcools et esters majoritaires

  • Cet hydrolat est surtout d'usage dermatologique et cosmétique. A utiliser pour nettoyer et apaiser les petites plaies, coupures, les petits accidents quotidiens.
  • Soin de la peau au quotidien en spray avec éventuellement de l'hydrolat de lavande vraie.
  • En bain de bouche pour les gencives qui saignent en complément d'HA de ciste et sauge.
  • Pour les érythèmes fessiers du nourrisson.
  • Soin des rougeurs, eczéma, urticaire ou autres dermatoses légères.
  • Très belle action nettoyante des peaux grasses acnéiques, irritées ou sensibles notamment.

C'est un hydrolat très polyvalent à avoir chez soi. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les hydrolats et la synergie avec les huiles essentielles et végétales, je vous propose des ateleirs à Thionville et à La Maxe de 8h45 à 12h30. Nous détaillerons quelques hydrolats et huiles végétales et je vous donnerai des recettes simples à mettre en place chez soi. 

 

Hydrolat de Géranium (Pelargonium graveolens)

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Hydrolats

Repost0

Publié le 21 Novembre 2018

Le potimarron est un cousin de la citrouille et surnommé ainsi pour son gout qui rappelle celui du marron. Il constitue un aliment d’une très grande richesse en protéines, en lipides et glucides.

 

Il est riche en minéraux (sa proportion sodium/potassium de ¼ proche de l’idéal, 1/5 en fait un aliment  parfaitement équilibré du point de vue de ses polarités). Il contient également de la vitamine A c'est-à-dire le carotène.

 

C’est un régulateur du cœur, il est efficace contre l’artériosclérose, les rhumatismes, la sciatique, les œdèmes, varices, hémorroïdes. Le potimarron est légèrement laxatif, il adoucit et alcalinise les intestins, il réduit les fermentations putrides et l’arthrite. Il agit favorablement sur les reins, les glandes surrénales et le système nerveux.

 

Il contient aussi de la lutéine et de la zéaxanthine qui s’accumulent dans la macula et la rétine, le protégeant ainsi du stress oxydatif qui pourrait lui causer des dommages. 

Le potimarron

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Repost0

Publié le 30 Octobre 2018

En voilà un mot galvaudé et qui me fait doucement sourire la cure détox ! Tellement à la mode. Mais en soi faire une cure détox ne veut absolument rien dire parce qu'il existe de multiples "détox".

Il faut déjà savoir faire la différence entre toxique et toxine.

Il existe 2 sortes de toxines, les toxines exogènes provenant de notre environnement, de l'eau, de l'air, des polluants etc...et les toxines endogènes produites par notre organisme lui même et qui doivent être éliminées après avoir joué leur rôle comme avec certaines hormones.

Donc stricto sensu la détoxiCation est l'action d'éliminer les toxines exogènes et la détoxiNation se charge d'éliminer les toxines endogènes.

Le fonctionnement optimal des organes dépend de sa capacité à éliminer ces déchets, qui ne se fait par forcément de la même façon et qui induit de nettoyer des organes spécifiques.

Alors avant de vous lancer dans certaine cure détox que je peux voir circuler sur internet et qui peuvent être très agressives pour le corps, (et notamment pour vos reins ) renseignez vous...

Une cure détox...?! Sachez de quoi on parle avant de vous lancer !

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Repost0

Publié le 21 Août 2018

Me revoilà à vous parler de nouveau de la phycocyanine mais enrichie cette fois en albumine, arginine et vitamine B9.
Je suis donc à une semaine de test de ce produit et je vois clairement des résultats au niveau endurance. J'aime nager et j'ai vu une nette différence. Plus de crampes notamment et pas de courbatures après la séance !

Dans le domaine sportif, il faut constamment surveiller les risques en carences dues à l'intensité des séances d'entrainement et des compétitions, car l'organisme ne possède pas de réserve ni en acides aminés ni en protéines structurales fonctionnelles.

Spécialement conçu pour les sportifs dont l'organisme est soumis à rude épreuve, le NaturaBlue® Sport est une aide précieuse pour les compétitions ou pour les phases de récupération. Riche en phycocyanine, albumine, arginine et vitamine B9, ce mélange exceptionnel permet dans un environnement de plus en plus compétitif d'augmenter les performances physiques, dans un confort physiologique optimal.

 LA PHYCOCYANINE : c'est un pigment bleu cyan que l'on ne retrouve quasiment que dans la Spiruline.
La Phycocyanine, dont la structure biochimique est très proche de celle de l'hémoglobine, le cœur du globule rouge, est considérée comme le potentiel électrochimique à l'origine de la vie animale et de la vie végétale.
Globalement, la phycocyanine contribue à la stimulation de la synthèse des globules rouges, des globules blancs, booste le système immunitaire tout en apportant un effet anti-oxydant, anti-allergique et anti-inflammatoire.
La Phycocyanine agit sur le recyclage des lactates (Acide Lactique) produits lors de la contraction musculaire et principal facteur limitant la poursuite de l'effort physique. Les lactates sont recyclés en ATP, donc en énergie.


 L'ALBUMINE : composant principal des muscles, c'est un nutriment indispensable dans le processus de réparation et de construction musculaire. Naturellement présente dans le blanc d'œf, le lait et le sang, l'albumine contient une large variété d'acides aminés essentiels (acide glutamique, acide aspartique, leucine) et non essentiels permettant d'accélérer la récupération et la croissance musculaire.


 L'ARGININE : acide aminé utilisé par les sportifs pour permettre d’accroître durant un programme intense le flux sanguin. Un apport supplémentaire en arginine améliore le transport de l'oxygène et des nutriments jusque dans les cellules, ce qui participe à la reconstruction saine et optimale des protéines organiques.


LA VITAMINE B9 : Aussi appelé « acide folique », cette vitamine intervient dans les processus de renouvellement cellulaire, en participant à la synthèse des acides nucléiques et de l'ADN. Particulièrement sollicitée lors de la pratique d'une activité sportive, la vitamine B9 doit être fournie en quantités suffisantes en raison du renouvellement cellulaire accéléré (sollicitation des globules rouges, hémoglobine).
Le NaturaBlue® Sport s'adresse aux sportifs dont l'organisme est soumis à rude épreuve tant dans les phases d'entraînement que de compétition ou de récupération.

Le NaturaBlue® Sport est le meilleur allié des sportifs occasionnels ou professionnels !

Grâce aux caractéristiques avérées des composants de NaturaBlue®, voici ce qu'un sportif peut attendre d'une consommation régulière :

Meilleure oxygénation du sang : la structure moléculaire de la Phycocyanine apportée par la Spiruline étant très proche de celle de l'hémoglobine, sa consommation améliore l'oxygénation, ce que les spécialistes appellent la VO2 MAX. Un peu à la manière d'une EPO dont le mécanisme serait parfaitement naturel, et donc en total respect avec l'éthique sportive !


Meilleure élimination des lactates (ou acide lactique) : la Phycocyanine (toujours elle) stimule l'élimination naturelle par l'organisme des lactates produits par la contraction musculaire. Or l'accumulation des lactates est le principal facteur limitant de l'effort physique : crampes, douleurs, voire défaillances durant l'effort, courbatures durant la période de récupération...


Meilleure endurance : les sportifs qui peuvent à la fois améliorer leur oxygénation, l’élimination et surtout le recyclage des lactates; lesquels, grâce à la Phycocyanine sont naturellement transformés en ATP donc en énergie. Le sportif peut ainsi poursuivre son effort plus longtemps, dans de meilleures conditions.


Meilleure résistance : dans le cadre d'un régime approprié, la formule de NaturaBlue® Sport favorise la prise de masse maigre, les muscles.


Meilleure concentration : les fonctions cérébrales sont optimisées grâce à la combinaison entre les vitamines du groupe B, la vitamine E, elle-même régénérée par la vitamine C. Cette dernière optimise la biodisponibilité des nombreux nutriments stimulants et protecteurs du cerveau contenus dans NaturaBlue® Sport.
Protection contre les radicaux libres et la déminéralisation : les polyphénols, les bioflavonoïdes et les vitamine C du Camu Camu, combinés aux minéraux, à la Phycocyanine et à la Superoxyde Dismutase (SOD) de la Spiruline offrent une protection accrue au sportif, qui exige toujours plus de son organisme.
Par son exceptionnelle richesse nutritionnelle, NaturaBlue® Sport a été spécialement conçu pour tous les sportifs.

Bien évidemment il faut garder une bonne hygiène de vie globale, alimentation etc...

Si vous souhaitez plus de renseignements vous pouvez me contacter par mail : essentiellementnaturelle@orange.fr

Vous trouverez également une vidéo d'un sportif qui témoigne de son expérience NaturaBlue Sport

Phycocyanine enrichie

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Repost0

Publié le 16 Septembre 2016

La pruche est un sapin à l'odeur assez caractérisque. Comme presque tous les sapins, cette huile essentielle va s'utiliser sur l'arbre bronchique. 

Idéale pour soulager les bronchites, grippes et autres désagréments de l'hiver. Elle est expectorante et mucolytique. La pruche est vraiment une excellente décongestionnante respiratoire. On peut également l'utilser en cas de convalescence pour se redonner un petit coup de fouet. La diffuser dans les espaces confinés ou pendant les épidémies est une très bonne solution car elle est antiseptique, de plus elle sent très bon...ce qui ne gâche rien ! 

 

C'est de plus une excellente équilibrante nerveuse, en cas de gros coups de fatigue, de spasmophilie, stress en tous genres par sa composition en esters elle est légèrement sédative. En massage au niveau des surrénales.

Son côté anti inflammatoire pourront soulager les problèmes cutanés comme le psoriasis, l'eczéma ou encore la couperose.

 

Dernier point important, elle est super efficace au niveau énergétique, à savoir qu'elle cette capacité de redonner de la verticalité au corps. Quand vous vous réveillez le matin avec la sensation d'être à "côté de vos pompes" elle est très utile, 2 gouttes sous chaque plantes de pieds et vous retrouverez de l'énergie.
En olfaction, la pruche permet aussi de lâcher prise, pour l'avoir utilisée dans un évènement personnel de ma vie je vous garanti que les résultats sont très étonnants et je l'a propose régulièrement dans mes consultations ou dans mes cours de yoga. Elle redonne confiance en soi.

Elle s'utilise donc en olfaction, en massage toujours diluée dans de l'huile végétale ou de l'aloé véra, en diffusion c'est un vrai régal. En inhalation également avec du citron et d el'eucalyptus radié elle assainira parfaitment l'atmosphère.

 

Les huiles essentielles ont des principes actifs très puissants et pour une utilisation en toute sécurité, demandez conseils.


 

Pruche (Tsuga Canadensis)

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Repost0

Publié le 14 Juin 2016

Ce livre m'avait été conseillé il y a quelques années maintenant et il m'a complètement bouleversé. Comment trouver et prendre cette place de femme à part entière.

C'est ce livre (ainsi que celui de Clarissa Pinkola Estes, Femmes qui courent avec les loups)  qui m'a incitée aussi à créer le Cercle de Femmes, qui m'a montré une facette de moi qui était profondément enfouie.

A mettre entre toutes les mains aussi bien celles des femmes que celles des hommes.

 

Extrait de l'introduction :

La première fois que je me suis «immergée» dans un cercle de paroles de femmes, j'ignorais pourquoi j'étais là, un appel sans doute, un rendez-vous, une urgence. Ce qui me frappe encore, c'est cette ambivalence qui m'envahissait au contact des autres femmes, ambiguïté faite à la fois d'attirance et de peur. Ce jour-là, nous étions plus de trente réunies en cercle, assoiffées par notre quête d'identité, prêtes à manifester nos doutes et à plonger dans nos errances. Je me souviens de cette ambiance féminine, pourtant simple et intime, mêlée parfois de grands silences, d'interrogations, de tristesse ou de rires déployés. Cette recherche incessante d'un miroir féminin et cette incompréhension de la femme vis-à-vis d'elle-même était pour moi un grand mystère. Que venions-nous chercher au juste dans ce groupe féminin ? Etait-ce un sourire en forme d'acquiescement ou d'autorisation, quelque chose qui ressemblerait à une sorte de «Oui, vas-y, vas-y maintenant, tu es prête !» ? Ou bien alors un sentiment d'appartenance que nous voulions conforter au milieu d'autres femmes «comme nous» ? À moins que ce soit une toute autre motivation, animée par un besoin commun de venir boire à la source du féminin, à la résurgence d'une intelligence créatrice oubliée, d'une force tranquille, d'un espace sacré qui nous révèle à notre propre lumière ?
Quelques années plus tard, lorsque j'ai animé à mon tour des groupes de paroles de femmes, j'ai plongé périodiquement dans des face-à-face analogues. Pendant sept ans, j'ai cherché à comprendre les femmes, je me suis mise à l'écoute de leur histoire de vie et j'ai accompagné leur voyage intérieur, tour à tour sombre ou joyeux, terrible ou fascinant. Très souvent elles ont témoigné de la puissance du cercle, créateur d'un lien solide, dans lequel elles pouvaient puiser la force, la lumière et la joyeuseté nécessaires pour parcourir les jours qui les séparaient de notre prochain rendez-vous. Elles ont retissé ensemble les moments importants de leur vie, incarnant alors toute une palette de personnages : la fille innocente, la fille rêveuse, la soeur de jeux, la soeur jalouse, la jeune fille fleurissante ou l'adolescente reniée, la femme libre, la rivale, la mère bienveillante, la mère toute-puissante, la trop bonne mère, la marâtre, la grand-mère dévouée, la vieille femme sage... traversant ainsi les grands archétypes de la psyché féminine et s'approchant chaque fois plus près de la place de femme que chacune rêvait de se donner.

Femmes qui se réinventent-Monique Grande

Lire la suite

Rédigé par Cathy

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 18 Mai 2016

Rédigé par Cathy

Publié dans #Recherche rapide d'une huile essentielle

Repost0